Vaines méditations

10 août 2011

La chiacchiera. Ca veut dire le bavardage en italien. C'est au féminin. Un hasard ? Je ne pense pas.

photo_3_sapin

Surimpression.

Je me souviens de mes doigts, écrivant il y a quelques mois que je tiendrai ce blog, que je le sentais bien. Mais non, je l'ai abandonné, comme les autres. Cependant il y avait une part de vérité là-dedans, car si j'ai délaissé (totalement) cette activité,  c'est d'abord suite à un soupson de désespoir. Mon petit appareil photo qui me servait (et me servirait pour les articles suivants) à illustrer cette page s'est cassé je ne sais pas comment ! L'écran était partiellement blanc, bref. Mes élans créatifs se sont éteind. Mais suite à de nombreuses négociations  mais surtout grâce à mon esprit capricieux, mes parents ont bien voulu m'offrir un nouvel appareil, un Nikon D3100, grâce auquel je me passionne de plus en plus de photographie. Peut-être que ma volonté de reprendre ce blog vient aussi de là. Ce ne sera pas un blog de photographie, mais toujours une sorte de journal, il sera juste illustré par des photos que j'ai prises.

Sinon, à part ça... les temps ont avançés, j'ai eu mon bac. C'est marrant comme ça passe vite. Septembre, octobre, on vous bassine avec ce bac, son image vous apparait au loin comme un obstacle innaccessible et insurmontable, et tout se joue en une semaine, et vous l'avez, et on en parle plus. Malgré tout, c'est quand même une sorte d'aboutissement, de toutes ces années. Mais c'est surtout comme un pass d'entrée dans le supérieur. Ca y'est c'est là, dans quelques semaines, j'attaque ma vie en prépa. Hypo. Hippocampe. Hypokhagne. J'ai l'impression d'être au début d'un manège à sensation: pleins de promesses, on achète son ticket avec entrain mais non sans frayeur. Et une fois dans le wagon, à attendre que ça démarre, on flippe. Mais à la sortie, on ne regrette généralement pas. Même si l'estomac est un peu retourné. Bon je sais l'image est un peu réductrice, mais c'est ce que je ressent. De l'excitation mélée à l'appréhension.

En parlant d'appréhension , j'ai regardé ce soir cette émission, Les 30 histoires les plus mystérieuses. Bon, on se doute tous que ce n'est pas sur Arte que j'ai vu ça hein. Et là, je vais bientôt me coucher. Et j'ai peur d'avoir peur. Froussarde ! A chaque fois que je me retrouve dans le noir, ou me réveille en pleine nuit, je ne peux pas m'empecher de repenser à des trucs qui font peur. C'est plus fort que moi. Je vais dormir avec mon frère.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Horchata à 22:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Moi aussi j'ai regardé,c'est vrai que ça fout la flippe après!^^
    Superbe image!
    Et puis,on peu tous avoir des coups de mous,pour mieux rebondir après!
    Bisous,
    Lune

    Posté par Lune, 19 août 2011 à 16:03
  • Oh

    Bonne chance pour Hypokhagne Marjorie !

    Posté par Miaou, 21 août 2011 à 22:50
  • Je viens lacher des "comssss". Bon en fait, je croyais que j'allais tomber sur un blog de kikoulol ! Mais j'adore tes écrits, tes phrases sont extremements bien tournée , ton vocabulaire est très riche, ça donne toujours envie d'en lire plus !
    Tu as un bol immense pour l'appareil, tu le sais au moins ?

    Posté par IndiaCha.com, 21 août 2011 à 22:59
  • En fait, ce qui est dingue (je déteste faire des compliments mais bon), c'est que à la base tu racontes un truc qui n'a aucun intérêt. Franchement, qu'est ce qu'on en a à faire que t'ai eu ton bac ou pas? Que tu passe en Hypokhâgne ou pas? Aucun.
    Mais tu racontes ces choses de manière vraiment jolie. D'un air vraiment blasé, et c'est ce qui me plaît. Tu es talentueuse, et vraiment, il est très rare pour moi de dire des choses pareilles.

    Posté par Doria Nour, 09 septembre 2011 à 20:21

Poster un commentaire